Noël 2017 : Vinyasa à Desa Seni

Même si l'hôtel Grand Balisani Suite est situé à 1,5 km du centre de Yoga Desa Seni à Bali North Kuta, n'essayez pas d'aller à pied de l'hôtel au centre de Yoga. Il n'y a pas vraiment de rue qui méne de l'hôtel au centre, mais plutôt une mauvaise petite route de campagne encombrée d'une farandole de voitures et de scooters et très peu d'espace sur la bas côté pour marcher en se sentant en sécurité.
Ce n'est pas écologique du tout, mais commandez un taxi depuis l'hôtel, il vous en coûtera à peu près 20 000 roupies indonésienne c'est à dire environ 1,20 euros

Sur le cheminde Desa Seni, quand vous êtes presque arrivé à destination et à quelques minutes à pied de la mer, vous êtes transporté dans un paysage de rizières : dépaysement assuré !


Arrivée à Desa Seni

Desa Seni est un hôtel écologiquement responsable. On y trouve un chapiteau ouvert sur un paysage de jungle équatoriale où se tiennent des cours de Yoga de 7 heures à 18 h 00, Un piscine d'eau de mer, un restaurant servant une nourriture bio et de charmantes chaumières hébergeant les hôtes qui ont choisis d'y faire retraite.
On tombe sous le charme dès l’entrée.

La séance de Vinyasa de Noël 2017


Le 25 décembre 2017, je me rends en taxi à Desa Seni pour la séance de Vinyasa de 10 h 15. J'arrive dans les premiers. Ce jour là, contrairement à ce qui était noté sur le planning online, ce n'est pas Carlotta mais Brend qui donne le cours. Il est déjà là, vêtu d'un simple short exposant son magnifique corps de yogi en posture de méditation, empli d'une attitude de complète sérénité, un demi sourire aux lèvres.
Le plancher de bois sous le chapiteau se remplit vite. Nous sommes même obligés de décaler nos tapis pour les retardataires qui arrivent après le Om et le sutra. La majorité des personnes sont anglophones mais il y a trois russes. Il n'y a que trois autres hommes parmi les participants.
Brend commence par nous souhaiter un joyeux Noël. Je réalise que c'est le jour de Noël et que je suis là au milieu d'une jungle de végétation à commencer une séance de Vinyasa à Bali dans l'humidité et la chaleur équatoriale. C'est magique.
La séance commence par une 10aine de minutes de méditation, puis Brend nous fait un sermon sur la gratitude, la compassion, l'ouverture du coeur. La séance se déroule bien, elle est assez intense. Brend nous fait faire une série d'appuis à quatre pattes avec de nombreux levés de jambe et parfois, une jambe et un bras et nous fait tenir les postures assez longtemps. Il continue en parallèle de nous parler de gratitude, d'ouverture du coeur et de compassion en associant ces vertus aux postures qui les suggèrent.
Il y a toute une série de variations sur la posture du guerrier et des salutations au soleil en restant à genoux et en se cambrant en arrière. Les cuisses sont mises à rude épreuves pendant cette séance. Plusieurs participants ont du mal à tenir les postures ou les équilibres. La musique est douce et inspire la sérénité. Je reconnais un de mes morceaux préférés d'Anoushka Shankar, moment grisant.

Brend est très présent et passe corriger les participants. Il peut se le permettre nous sommes très peu nombreux. Une vingtaine de personne, peut être trente. Le petit chapiteau de bois ne peut en abriter plus de toute façon. Il prend soin de nous nommer chaque posture en sanscrit après nous les avoir fait prendre en nous les expliquant en anglais. Je trouve le principe très intéressant, ça rattache le Vinyasa flow qui peut parfois ressembler à de la gym en musique aux origines profondes du Yoga. Le message transmis est le suivant : "vous êtes bien en train de faire du Yoga en ce moment, même si ça peut sembler être de la gym New Age..."
Je me fais corriger mes torsions à plusieurs reprises. Je réalise qu'il n'est pas nécessaire de descendre trop bas dans Trikonasana car ça limite la torsion. Mieux vaut privilégier la torsion aux dépends de l'étirement du dos et des jambes.

Déjeuner au restaurant Bio de Desa Seni

La séance de Yoga finie, il est midi et je décide de continuer à profiter de ces lieux magiques pour déjeuner au restaurant bio du Desa Seni. Je longe la piscine d'eau de mer bordée par les petites chaumières destinées aux chambres d'hôtes et j'arrive au restaurant.

Déjeuner avec un personnel souriant et attentionné. Je bois deux excellents jus, un anti-oxidant et un énergisant et déjeune d'un curieux rouleau de printemps emballé dans de larges feuilles et d'une salade. Il n'y eu ce jour là que 4 autres clients. L'endroit est très calme. Attention cependant aux nombreux moustiques. En sortant du restaurant j'ai vu, sous cette fine pluie chaude, deux jardiniers, perdus sous de larges chapeaux coniques faits de joncs tressés, couper la pelouse à l'aide de grands sécateurs. Vision magique.

Comments

Popular posts from this blog

Organisez votre propre retraite de Yoga à Bali

10 conseils pour un voyage à Bali

Yoga à Bali - Arrivée à North Kuta